boulangePAIN

Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux

Recette Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux

Une recette de Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux à la farine complète et à la semoule que je partage avec vous aujourd’hui, une délicieuse galette pour accompagner un bon tajine, une bonne soupe (Chorba ou Harira) ou à déguster avec un bon verre de thé à la menthe en guise de Shour (dernier repas avant l’aube) pendant ce mois sacré de Ramadan ! J’adore faire du pain maison pendant le mois béni c’est une occasion de varier les recettes et de s’adapter au goût de chacun je prépare très souvent du Batbout, Khobz El koucha (pain à la semoule au four), Bazlama (pain turc) ou pain à l’orge beaucoup plus digeste et extrêmement goûteux ! Pour cette recette j’ai décidé de mettre de la poudre de lait qui donne plus de moelleux au pain vous pouvez vous en passer si vous en avez pas ou de la remplacer par 2 cuillères à soupe de yaourt nature ou de remplacer la moitié de la quantité de l’eau préconisée par du lait ou du lait fermenté (Lben) ça donnera le même résultat escompté! Pour la farine complète j’utilise la 110 BIO, testez vous me donnerez des nouvelles Incha Allah !

 

Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux
Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux

 

Ingrédients :
300 gr de semoule extra fine
200 gr de farine
150 gr de farine complète
25 g de levure boulangère fraîche
2 cuillères à soupe de lait en poudre
1 cuillère à soupe d’huile
1 cuillère à soupe de sucre
1 et 1/2 cuillère à café de sel
1/2 cuillère à café de levure chimique
500 ml environ d’eau tiède (+ou- selon l’absorption)

 

Matlouh pain à la poêle extra moelleux
Matlouh pain à la poêle extra moelleux

 

Dans le robot pétrin ou dans dans une grande terrine, disposer la semoule, la farine blanche et la farine complète, le sel, le sucre, la levure chimique, le lait en poudre mélanger brièvement puis ajouter la levure boulangère préalablement diluée dans un peu d’eau tiède et l’huile et enfin l’eau tiède progressivement en mélangeant il faut obtenir une pâte souple légèrement collante.
Pétrir la pâte jusqu’à ce qu’elle devienne lisse et se décolle des parois du robot pendant 10 à 15 minutes environ.
Huiler légèrement un grand bol puis disposer dedans la pâte, la couvrir d’un torchon propre puis la laisser doubler de volume dans un endroit chaud à l’abris des courants d’air (minimum 45 minutes) .

 

Matlouh pain à la poêle extra moelleux
Matlouh pain à la poêle extra moelleux

 

Une fois la pâte a doublé de volume, dégazer la puis découper la en 5 boules de taille égale.
Sur un plan de travail légèrement huilé, disposer un peu de semoule fine puis aplatir la boule en galette ronde puis la disposer sur un linge propre saupoudré d’un peu de semoule et la laisser lever encore une fois pour 30 à 45 minutes environ !
Faire cuire les galettes sur une poêle chaude en les déposant délicatement sur la poêle à feu moyen.
Cuire la première face jusqu’à ce qu’elle gonfle . Lorsque des bulles se forment retourner la à l’aide d’une spatule pour faire cuire la deuxième face.

Servir le Matlouh pour accompagner un bon tajine ou avec un bon thé à la menthe et régalez vous !
Bonne réalisation et bonne dégustation !

maroc, ramadan 2016,boulangeramadan, Pain, ramadan 2017algerie, cuisine facile

Fiche recette
recipe image
Nom
Matlouh pain algérien à la poêle extra moelleux
Auteur
Publié le
Temps de préparation
Temps de cuisson
Temps total
Notes
2.51star1star1stargraygray Based on 17 Review(s)

15 commentaires

  1. Tres beau pain mais juste le matlo3 n est pas algerien, on en fait partout au maroc egalement d ailleurs c est au maric que l on retrouve cette varante avec farine complete la farine complete etant tres utilisee dans la preparation du pain en général.

    1. Bonjour Mona, oui je sais très bien c’est juste l’appellation qui change c’est plus Batbout ou Mkhamer ne m’en veux pas c’est juste question de mot clé 😉

    2. Salam tout le monde, et si Mona, il s’agit bien là d’un pain typiquement algérien, tout comme le couscous et la chorba… Il n’existe pas réellement de plat marocain, car il y a 60 ans tous les plats mangés n’existaient pas. La majorité des plats sont tirés de recettes espagnoles, à base de poisson. Je rappelle qu’à l’époque, c’etait bel et bien l’Algérie qui emportait son blé, son orge et son seigle, et ce jusqu’en France où le blé ne venait que d’Algérie. Donc je pense sincèrement qu’il est eu largement le temps toutes sortes de recettes.

      1. Possible que vous ayez exporté la farine ou autres jusqu’en France surtout que l’Algérie elle même était française il y a 60ans apparemment la technique et le savoir pour cuisiner est marocain puisque c’est la cuisine marocaine qui est reconnue mondialement (3ème) tout n’est pas dans les ingrédients puisque beaucoup de pays produisent également de la farine, semoule, légumes. …Ce n’est pas une critique et j’aime tous les pays c’est juste qu’il faut reconnaître honnêtement les choses. Dommage que l’Algérie de nos jours vit beaucoup d’importation mais c’est le gouvernement le responsable

    3. Salam tout le monde, et si Mona, il s’agit bien là d’un pain typiquement algérien, tout comme le couscous et la chorba… Il n’existe pas réellement de plat marocain, car il y a 60 ans tous les plats mangés n’existaient pas. La majorité des plats sont tirés de recettes espagnoles, à base de poisson. Je rappelle qu’à l’époque, c’etait bel et bien l’Algérie qui exportait son blé, son orge et son seigle, et ce jusqu’en France où le blé ne venait que d’Algérie. Donc je pense sincèrement qu’il est eu largement le temps toutes sortes de recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page