BRIOCHE & VIENNOISERIE

La mona ou la mouna brioche algérienne

La mona ou la mouna brioche algérienne

La mona ou la mouna brioche algérienne .Salam allaicom,bonjour La mouna ou mona est une brioche en forme de dôme ou de couronne de la cuisine algérienne, originaire d’Oranie (en Algérie) et particulièrement d’Oran, qui est traditionnellement confectionnée pour des fêtes de l’aid.Il s’agit d’une pâte levée faite de farineeaulaitlevure de boulanger, à laquelle on adjoint de l’huile, le jus et le zeste d’oranges (ou de la fleur d’oranger) et une tisane d’anis. La pâte est fractionnée en petites boules que l’on badigeonne de jaune d’œuf battu avec un peu de lait, et dont on recouvre le sommet de morceaux de sucre concassés. Certaines peuvent être garnies d’un œuf frais de poule. Les boules, posées sur un grand plateau en tôle, sont ensuite cuite aufour.La mouna se préparait traditionnellement par la mère de famille, avec l’aide des enfants ; elle pouvait être cuite à la maison, ou dans le four du boulanger. Ce gâteau ne s’achetait pas, il était offert aux personnes présentes lors des réunions familiales ou d’amis. 

 

La mona ou la mouna brioche algérienne
La mona ou la mouna brioche algérienne

 

Source:miss malakoff

 

Ingrédients:

6 bol de farine (la farine selon le besoin pour moi j’ai pas pris de mesure)
1 verre à thé de beurre fondu
1 verre à thé d’huile
1 verre à thé de sucre
3 oeufs
2 cuil. à soupe de levure en grain boulangère
2 cuil. à soupe de graine de sésame
1 cuil. à soupe d’anis moulu
Zeste d’une orange
1/2 litre de lait
des graines de sésame ou du sucre en grain pour la décoration
1 jaune d’oeuf pour la dorure

 

 

La mona ou la mouna brioche algérienne
La mona ou la mouna brioche algérienne

 

 

 

Préparation:

Dans un récipient,casser les oeufs puis y mettre le sucre semoule,l’huile,la levure ,les graines de sésames, le zeste d’orange,l’anis, et le beurre fondu. Mélanger bien jusqu’à ce que la levure soit dilué.
Mettre la farine en fontaine puis verser le mélange liquide au milieu. Travailler la pâte énergiquement.
Ajouter le lait et fraiser la pâte avec les paumes de la main pour avoir une pâte bien lisse (ajouter du lait si ce n’est pas le cas) .
Laisser lever 1h00.

 

 

La mona ou la mouna brioche algérienne à la crème

Diviser la pâte en boulette de volume d’un oeuf et laisser lever 1 h00 sur un plateau recouvert de papier sulfurisé . Recouvrer vos boulettes d’un torchon pendant le repos.
Préchauffer votre four th 200°c
Avant d’enfourner ,badigeonner de jaune d’oeufs et décorer de graine de sésames,de sucre en grain ou du sucre coloré pour moi .

 

La mona ou la mouna brioche algérienne
La mouna se mange chaude fourré à la confiture ou à la crème pâtissière comme moi!

 

La mona ou la mouna brioche algérienne

Bonne réalisation et bonne dégustation…

 

La mona ou la mouna brioche algérienne

briochenoelboulangepaingouter,thermomix , algerieespagne

briochefarinehuilelaitoeufsucrevanilleanisorangebeurrelevuresésame

39 commentaires

  1. Salem Saléha, ta mona est très gourmande avec la crème patissière ! ça fait un peu la tropézienne a l’Algèrienne hihi! Chez nous dans l’est aussi on la prépare pour les évenements :)Bisous hbiba
    et bessaha

  2. La mouna algerienne? Non, elle est espagnole ma belle! plus concrètement de la région de Valencia et ce sont les ’emigrés de cette région qui l’ont emportée en Algèrie On la mange par tradtion le
    lundi de Pâques dans une excursion dans la campagne, d’où l’expression »correr la mona. » Dans les grandes familles (25 menbres) ont faisait un « méchoui » qui lui est algerien, et des brochettes et
    après midi on mangeait la mona avec une orange ou du chocolat. C’était aussi le jour des cerfs-volants.

    Je suis ravie que vous l’ayiez adopté pour l’Aïd, ça démontre que certaines choses n’étaient pas si mauvaises. Chez moi, depuis que mes petits enfants ont goûté le cous-cous, c’est le menu
    traditionnel de Noël.

  3. Bonjour,j’ai lu dans vos commentaires sur la mouna,que c’est une brioche Algérienne que l’on mange à l’AID EL Kébir,cela n’est pas vrai du tout.La Mouna est une brioche que l’on mangeait
    pur Pàques surtout dans le département d’ORAN.Mais la mouna est d’origine Espagnole qui nous vient de la région d’Alicante et que les oranais qui étaient majoritairement d’origine Espagnole ,ont
    continué leur coutume et l’ont importé à ORAN et peut-ètre ailleure en Algérie.

  4. une recette "algérienne??????? Vous en êtes sure chère amie?
    la mouna est une brioche d’origine espagnole importée par les émigrants en Algérie C’était la brioche traditionnelle des fêtes de Pâques que l’on servait aux enfants avec un oeuf sur le dessus de la brioche Bien sur comme toute les recettes qui se faisaient en Algerie tous s’échangeait c’est ce qui faisait la richesse de ce magnifique pays ! salutation amicales et fraternelles Deplus je devais aussi prciser que la VRAIE mouna est celle dite de MISSERGHIN village tout prés d’Oran

  5. la mona me laisse un tres beau souvenir de paque a oran dou la mona est connu de tous un délice qui me fais a chaque fois retourner en enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page